Didier Fournet Œuvres

(France , 1964)
Biographie
Né le 2 décembre 1964 à Paris 15e, Didier Fournet a travaillé avec de grands groupes de communication, ce qui lui a permis de côtoyer de grands photographes professionnels. C’est à leur contact que son goût pour la photographie s’est spontanément manifesté, devenant très vite pour lui une évidence artistique à explorer, cultiver et développer sur des modes identitaires et novateurs qu’il nomme « vibration ». Sa palette graphique et colorée n’ayant de limites que celles, infinies, de son monde imaginaire, ses oeuvres nous ouvrent les portes d’un monde onirique et nous invitent à un voyage intemporel à point de départ contemporain.

Des villes, des lieux en tous genres, en intérieur ou en extérieur, dont il fait vibrer les structures jusqu’aux frontières de l’abstraction sans jamais dénaturer l’humain qui y gravite, paradoxalement ressenti comme en apesanteur dans ces décors déstructurés par ses « Vibrations ».
Le résultat final, une photographie très « picturale », à support numérique et à médium graphique, savoureux fruit de la rencontre d’un créatif usant d’outils contemporains, d’une âme d’enfant restée intacte quant à sa volonté de repousser sans relâche les limites de l’expérimentation… jusqu’à en faire vibrer les structures du monde contemporain dans lequel nous vivons.

Influences :
Andreas Gursky pour l’épure d’un espace graphique géant et simple ;
David Lachapelle pour son humanité et ses exécutions flamboyantes ;
Jérôme Bosch, pour l’étrange et les détails infimes ;
Le douanier Rousseau pour la richesse de sa palette de couleurs appliquée à la natureet à ses jungles imaginaires ;
Massimo Vitali pour ses soleils blancs écrasants d’un autre monde ;
Richard Avedon pour son usage du temps qui décontenance le modèle jusqu’à le révéler.