Guy Bourdin Œuvres

(France , 1928-1991)
Biographie
Guy Bourdin fut peintre et photographe de mode autodidacte. Il travailla pour de grands magazines de mode tels que Vogue mais aussi pour de grandes marques telles que Chanel, Ungaro, Versace et Charles Jourdan.
En 1950, il rencontre Man Ray et devient son protégé. En 1952, il se voit consacré sa toute première exposition de photographie à la Galerie 29, où il expose alors sous le pseudonyme de Edwin Hallan. Aujourd'hui, son travail a été exposé dans les plus prestigieux musées, tels que le Victoria & Albert Museum, Le Jeu de Paume, le Musée national d'art de Chine, le Metropolitan Museum of Photography de Tokyo et de La Maison de la Photographie de Moscou. Ses œuvres ont intégrés de de nombreuses collections institutionnelles prestigieuses telles que le MoMA de New York , Le Getty Museum de Los Angeles , SFMOMA à San Francisco et la collection du V & A , entre autres.
Bourdin est devenu l'un des photographes de mode les plus populaires et influent de la seconde moitié du XXe siècle, sa «poésie» avait quelque chose en commun avec Helmut Newton dans la manière d'exploiter la controverse et de lui donner vie à travers des photographies stylisées. Mais la puissance narrative des images de Bourdin, qui allaient bien au-delà des conventions publicitaires de l’époque, lui a permis de révolutionner la photographie de mode et de l’inscrire dans une nouvelle ère.