Jean-Gabriel Barthélemy Œuvres

(France , 1952)
Biographie
Jean– Gabriel Barthélemy est une exception dans le photo-journalisme.

Paparazzi de renom international , il a puisé dans son enfance de poulbot du quartier des Halles au cœur de Paris, un sens inné de la débrouillardise. Il travaille pour Sipa de 1972 à 2006. L’histoire serait trop longue de ses liens tissés avec Caroline de Monaco , le Prince Charles, Diana, La Callas et Onasis... De Gstaad à St-Tropez ou au Palace des années 70, ses photographies volées ou posées ponctuent les temps forts d’un photo-journalisme du « people » avant l’heure.

Curieux de tout, son oeil aiguisé le conduit en avril 2002 au musée Beaubourg pour découvrir les tirages géants d’Andréas Gursky. C’est le début d’un tournant radical dans sa vie professionnelle.
Dès lors, il travaille à la chambre 20X25 et réalise des œuvres détonantes sur une banlieue en ébullition « Cité des 4000 », la prison de Seysse en 2003, la restauration du château de Versailles en 2006 qui fut l’objet d’une publication de 45 pages dans le magazine Geo. Entre des grandes campagnes de publicité, il poursuit un investissement à long terme sur l’artificialisation de notre environnement (publié dans Le Monde 2, sous forme de portfolio).
Conciliant engagement et approche plasticienne, Jean–Gabriel Barthélemy occupe toute sa place dans une photographie contemporaine en pleine révolution.

EXPOSITIONS PERSONNELLES
-La Cité des 4000. Visa pour l’image, Perpignan, 2002.
-La Prison de Seysse. Visa pour l’image, Perpignan, 2003.
-Pour une Photographie Engagée. La Cité des 4000. Bibliothèque Nationale de France (BNF), 2006.
-Les moyens pour Agir (portraits pour l’INCA). Parc de la Villette, Paris, 2008.
-La Cité des 4000. Galerie Polka, Paris, 2009.