Maurice Renoma Œuvres

( , 1940 - )
Biographie
Indissociable du renouveau du vêtement masculin en France au début des années 1960, précurseur du style « minet », incontournable de la jeunesse dorée parisienne et du show business, Maurice Renoma est désormais connu pour ses images atypiques qui se déclinent sur des supports variés : mobilier, valises, tapis et accessoires de mode.

Au début des années 1990, Maurice Renoma développe une passion pour un autre moyen d’expression : l’image. Elle devient le noyau de son travail, et marque le début d’une nouvelle histoire. Le titre de son premier recueil de photographies “ renoma … maurice : modographe” souligne ce qu’il doit à la mode dans l’immédiateté de sa vision : la même attention portée aux détails et à la composition, grâce à laquelle ses créations vestimentaires ont connu le succès. Le corps humain est au centre de cette première période, marquée par un intérêt particulier pour les personnages – parfois sortis de leur contexte et resitués dans un cadre quasi cinématographique – et les images imprégnées de sensualité, explorant les détails d’un vêtement sur le corps, capturant le charme d’un regard perdu ou d’un rituel intime.

C’est la vie même, la surprenante normalité des expériences qui devient le sujet principal des photos de Maurice Renoma. Son appareil photo devient son compagnon de tous les jours, l’accompagnant à chacun de ses voyages à travers le monde. Renoma recherche la vie de la rue, reconnaissant et saisissant son énergie à travers ses habitants, humains et animaux, ses attitudes, ses codes vestimentaires. Il trouve la poésie partout : jungle urbaine tokyoïte ou campagne normande, il photographie la beauté de l’instant dans une véritable déclaration d’amour au présent.