Gered Mankowitz

août 1946 , Angleterre
The Rolling Stones / Backstage
Aujourd’hui, le célèbre photographe britannique revisite son archive légendaire et en extrait le meilleur pour cette exposition accompagnée d’un livre en édition limitée.

Gered a vécu dans l’intimité des Stones de 1965 à 1967. Sa collection de photographies offre ainsi un regard très personnel sur les membres du groupe pendant cette période où ils sont devenus des stars internationales. Il faisait véritablement partie du groupe et avait un accès sans limites à leur vie sur scène et off.

C’est un ami de la famille, Peter Sellers, qui avait encouragé le jeune Gered Mankowitz à devenir photographe. Il avait 18 ans quand il fut présenté aux Stones par leur manager, Andrew Lood Oldham, à la suite d’une session avec Marianne Faithfull dont Oldham était aussi le manager.

Leur première session, en 1965, allait déboucher sur la couverture de « Out of Our Heads » puis sur de nombreuses pochettes, couvertures, portraits pour les magazines et même les photos d'identité des musiciens.

Le succès de cette première série contribua à renforcer la confiance du groupe et la même année, les Stones décidèrent d'emmener Gered avec eux pour leur quatrième tournée américaine. Ils partirent ensemble, accompagnés du seul Ian Stewart, fondateur du groupe reconverti en manager de la tournée. Pendant six semaines, ils parcoururent les Etats-Unis pour terminer aux studios de la RCA à Los Angeles, où ils enregistrèrent des chansons pour l'album « Aftermath ».

L’exposition réunit des photographies célèbres de la plupart des sessions de Gered avec les Stones, dont les photos prises pour la couverture de « Out of Our Heads » et « Between the Buttons », ainsi qu’une sélection de photographies moins connues ou inédites, dans de grands formats qui les mettent en valeur.

Font aussi partie de l’exposition des portraits plus personnels. Dans les Sixties, le public demandait des photos intimes, en dehors des apparitions publiques. Les Stones ne souhaitaient évidemment pas inviter des étrangers dans leurs maisons mais ils ouvrirent leurs portes à Gered.


Un livre en édition limitée, avec les photographies iconiques des Stones à leurs débuts et durant leur quatrième tournée américaine, ainsi que de très nombreuses photographies inédites. Un essai photographique en grand format, sincère, sans barrières, sur cette époque qui fonda une mythologie.
Beaucoup plus qu’un « coffee table book », cet album de 96 pages, exceptionnel de par son format, est fin et élégant, inséré dans un étui reproduisant la photographie de couverture sur la face et au dos