#G12:Events\Links\585fa84e-8124-4860-9c73-62c6c2cd962a.jpg

Manga Dreams

du mercredi 27 juin 2012 au samedi 4 août 2012
Exposition présentée en collaboration avec la Maison Européeenne de la Photographie.
La série Manga Dreams revient aux sources du manga japonais, cet art visuel qui a bouleversé la culture populaire, à travers une approche picturale à la fois traditionnelle et moderne.

Lors d’un voyage en Asie, le duo de photographes Anderson & Low a été frappé par le changement radical de la jeunesse nippone. Des lieux comme les grands centres commerciaux étaient devenus les épicentres d’une culture d’un nouveau genre : vêtements, coiffures, gestuelle tout droits sortis de l’imaginaire manga transportant dans un monde parallèle, loin de la réalité. Anderson & Low décident immédiatement de produire une série d’images liée à ce phénomène. « Notre réaction a été comme viscérale ; nous avions l’impression d’être déjà projetés à l’intérieur d’un nouveau projet artistique, un projet qui dépasserait les limites du portrait conventionnel et qui réussirait à montrer, à travers ces visages ultra maquillés et fabriqués, le réel imitant l’art et à créer un choc visuel ».
En établissant un dialogue avec leurs sujets, Anderson & Low ont recréé en studio leurs nouvelles identités : d’une apparence classique au départ, chaque personne devient petit à petit un personnage emblématique de l’univers fantasy – le combattant, la princesse, le punk, les héros, etc.
Manga Dreams est un projet artistique contemporain atypique, qui résulte d’une construction collaborative entre les photographes et leurs sujets, et dans lequel chacun y voit ses propres interprétations et codes visuels.

L’influence de l’art de rue dans l’art contemporain est évidente, c’est le cas chez Lichtenstein, Warhol ou encore Basquiat. Manga Dreams s’inscrit dans la continuité de cette influence, avec l’exploration de ses codes visuels au travers d’un mélange de photographie, de calligraphie, de peinture numérique et d’arts graphiques. Les sujets représentés projettent leur identité à travers leur apparence et, en un sens, vivent leurs rêves : Manga Dreams.

Manga Dreams a été exposé récemment à la Hamiltons Gallery de Londres, à la Biennale de Venise 2011 ; à la National Gallery of Australia, au Sainsbury Center for the visual arts (G-B) ; à partir de juin 2012 au Musée de la civilisation, Québec. Plusieurs pièces sont présentes dans des musées (Tate Gallery et Victoria & Albert Museum de Londres, Musée des Beaux-Arts de Houston, au High Museum of Art d’Atlanta, etc) et des collections privées.