Yves Saint-Laurent, Sibyl Buck, Paris, octobre 1995

Dans son célèbre appartement de la rue de Babylone, avec la mannequin Sibyl Buck. Cette photographie est un témoignage unique. Avec l’aide du décorateur et architecte Jacques Grange, Yves Saint-Laurent meuble petit à petit son appartement des années 1920 de magnifiques tableaux de maîtres et de meubles et objets tout aussi prestigieux. La toile « Le Profil noir », réalisée en 1928 par le peintre cubiste Fernand Léger, surplombe le Grand Salon, tandis qu’un des vases en dinanderie de Jean Dunand – 1925 – ferme la scène à droite. Dans ce somptueux appartement on trouve des bronzes de la Renaissance, des meubles rococo du 18e siècle ou encore un sarcophage égyptien : genres et époques cohabitent avec audace. Après la mort de Yves Saint-Laurent, sa collection fut dispersée au cours d’une vente aux enchères en 2009 – qui atteignit une somme extraordinaire – et son appartement fut vendu.
Yves Saint-Laurent, Sibyl Buck, Paris, octobre 1995
Tirage C-print, numéroté au dos, signé et tamponné à sec dans la marge inférieure par l'artiste. Certificat.
50 x 60 cm / 19,7 x 23,6 in
Edition de 15
100 x 120 cm / 39,4 x 47,2 in
Edition de 10
135 x 180 cm / 53,1 x 70,9 in
Edition de 5