Norman Parkinson

  • Œuvres

    Vintage Sessions

    Après avoir regardé les planches contact et avant de choisir l’image définitive qui serait retenue pour la publication, le photographe de mode britannique faisait de petits tirages argentiques noir-et-blanc à partir des négatifs.
    Ces contacts, souvent annotés de sa main, éclairent la démarche artistique de Norman Parkinson.


    Estate Prints

    Tirages argentiques contemporains réalisés d'après négatif. Numérotés, légendés, tamponnés et certifiés par l'Estate de Norman Parkinson au recto.

  • Biographie

    Biographie

    Grande-Bretagne , 1913 - 1990

    Ronald William Parkinson Smith, né en 1913, ouvrit son premier studio à Londres en 1934 après avoir étudié aux côtés de Richard Speaight. Rapidement, le studio installé au 1 Dover Street, devint la référence en matière de portraits avec une approche moderne et créative reposant sur des éclairages imaginatifs plutôt que sur les retouches pratiquées par les studios traditionnels. Il fut détruit par les bombardements de Londres pendant la guerre et tous les négatifs ont brûlé. Parkinson avait commencé à travaillé pour Harper’s Bazaar dès 1935 mais c’est surtout après la guerre qu’il imprima sa marque à Vogue, avec qui il collabora pendant plus de trente ans.
    Avec Cecil Beaton et Bill Brandt, il est l'un des rares photographes de mode anglais d'envergure internationale. Au fil des années, il sera couvert d'honneurs et le centenaire de sa naissance a donné lieu à une importante exposition à Londres. Son style semble spontané mais c'est un perfectionniste et un travailleur acharné. Modeste et plein d'humour, il se définit comme un artisan plutôt que comme un artiste. C'est sans doute la raison pour laquelle son oeuvre colossale est longtemps restée à l'écart du marché de la photographie.

  • Expositions
    Années

Expositions

Expositions et Foires

 

2018 | Vintage Sessions / 1950-1954 |

Années

Bibliographie

Bibliographie

Années

Presse
Années