Exquise Nostalgie

  • Exposition
    "Exquise Nostalgie"
    du mercredi 9 novembre 2022 au samedi 21 janvier 2023
    Galerie XII Paris

    Cette série parle des émotions, des moments tristes, des jours heureux et de tous les entre-deux. Il est question de joie et de peur, de mélancolie et de chaleur, il est question de gain et de perte, il est question du début et de la fin de la vie. Elle parle du temps qui passe et de tout ce qui change – autour de nous et en nous. – Christopher Thomas

    Le projet s’étend sur une vingtaine d’années et Christopher Thomas pense qu’il se prolongera de manière organique jusqu’à la fin de sa vie. Prises à de multiples endroits dans le monde, les photographies montrent un éventail de sujets allant d’un bar à Galveston, Texas, à un manège abandonné près de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine. Les photographies oscillent entre tristesse et joie, regret et nostalgie, jeunesse et expérience. Bien qu’aucun personnage n’y figure, on devine la présence de ceux qui ont autrefois animé ces lieux ou continuent à habiter ces espaces.

    L’œuvre combine l’œil objectif du photographe documentaire avec un projet conceptuel : une première approche visait à explorer le thème de l’enfance et du « Glückseligkeit » que l’on peut traduire par béatitude ou félicité. L’idée suivante fut d’enquêter sur le « Übergänge » ou la transition, le passage entre la vie et la mort. Ces deux concepts ont fini par se rejoindre de telle sorte que les expériences de la jeunesse s’écoulent tout naturellement dans le flux de l’étude sur la mortalité, comme un aboutissement d’une fascination enfantine pour les cimetières.

    Le photographe nous invite à imaginer le drame inhérent aux indices qui parcourent chaque scène. Il y a une sensation de déclin que le passage du temps inflige inévitablement aux lieux et aux structures. Mais beaucoup de ces photographies susciteront un sourire de reconnaissance et nous ramèneront à un hédonisme jeune et insouciant. Des souvenirs poignants qui nous rappellent les rites de passage, du simple frisson des glaces sur la plage à nos premières amours et à la danse nocturne jusqu’à l’aube.

    Liens

  • Presse